Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 septembre 2016 4 29 /09 /septembre /2016 16:48
PlayStation célèbre la reprise de l’entrainement des athlètes français

PlayStation, impliqué dans l’univers du sport à travers de multiples partenariats locaux et internationaux a souhaité affirmer son engagement en signant un partenariat de 3 ans avec le prestigieux Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance (INSEP). Pour cette deuxième année de partenariat, la marque lance aujourd’hui une seconde campagne de communication qui célèbre une nouvelle fois le travail des athlètes de l’Institut.

Le nouvel opus de la campagne « #GameIsNeverOver » est, comme son prédécesseur, axé autour de l’état d’esprit de compétiteur que partage les gamers et les athlètes. C’est la reprise de l’entrainement qui est cette fois mis en lumière par PlayStation à l’aube de nouveaux rendez-vous sportifs. Qu’elle fasse suite à une période de pause, de blessure ou de compétition, la reprise de l’entrainement est un moment décisif, une période violente physiquement et mentalement où les athlètes sont confrontés à de nouveaux défis.

PlayStation a choisi le film d’animation pour illustrer ce propos. Ce film emprunte le style et les codes du manga, notamment l’élégance et l’exagération qui lui sont propre, afin de retranscrire de manière spectaculaire le retour à l’entrainement des athlètes. Le manga est évidemment une référence aux origines de la marque, mais aussi au lien fort qui existe entre le jeux-vidéo et la bande dessinée japonaise.

La campagne, diffusée sur les réseaux sociaux, s’adresse directement à tous les fans de jeux-vidéo et de sport. On ne célèbre ici pas la victoire, mais l’abnégation dont il est nécessaire de faire preuve pour y parvenir, que ce soit dans le sport, où le jeu vidéo.

Repost 0
29 septembre 2016 4 29 /09 /septembre /2016 16:44
les lunettes – jouet de Snapchat

Le CEO de Snapchat dit que ses lunettes connectées Spectacles sont « un jouet », mais il pourrait bien rapporter gros…

Cela fait plusieurs mois que les rumeurs courent sur de mystérieuses « lunettes Snapchat ». Le weekend dernier, le petit fantôme sur fond jaune a dévoilé Spectacles, des lunettes de soleil équipées de deux mini caméras capables de capturer des scènes de 10 secondes directement transférables sur l’application. Pour cela il vous suffira d’appuyer sur les branches pour lancer l’enregistrement. Bien loin des objets connectés hors de prix, la marque a fixé le prix des lunettes à $129.99, elles existeront en 3 coloris. Stratégie cohérente avec le pouvoir d’achat de son cœur de cible de 15-24 ans. Et même si le CEO, Evan Spiegel reconnaît que ces lunettes en plastique « ne sont qu’un jouet », il y voit surtout le moyen de se libérer de la piètre qualité vidéo de certains smartphones, pour gagner en qualité de contenus, notamment en proposant un angle de vue à 115° plus large que celui proposé par les smartphones. Egalement plus circulaire, cette vision se rapprocherait de la vision humaine, à la façon des vidéos GoPro. Et tout comme avec une GoPro, vos mains seront libres, rendant possible l’utilisation de vos deux mains lorsque vous filmerez.

En développant son premier objet connecté, la firme californienne en profite pour changer de nom et s’appeler ainsi Snap Inc.

Quand on évoque l’idée de lunettes connectées on ne peut s’empêcher de faire le rapprochement avec l’échec cuisant des Google Glass… mais ici Snapchat semble faire preuve d’une stratégie marketing beaucoup mieux huilée :

  • Le prix est pensé en cohérence avec la cible
  • La fonction de Spectacles est unique : filmer 10 secondes
  • L’utilisation est simple : avec une simple pression la vidéo se lance
  • Le traitement vidéo a une empreinte qui se différencie du traitement « smartphone »
  • Il alimente son réseau social sur lequel son audience passe de plus en plus de temps à faire de la vidéo.
  • Il alimente son business model... En permettant à ses utilisateurs de produire des contenus d’une meilleure qualité, Snapchat devrait augmenter le temps passé sur son réseau social et donc valoriser sa publicité

En somme presque tout l’opposé de la stratégie marketing des Google Glass : onéreuses, complexes, multi fonctions, sans usage déjà installé… On voit bien ce “jouet” faire beaucoup de volume.

les lunettes – jouet de Snapchat
Repost 0
29 septembre 2016 4 29 /09 /septembre /2016 16:42
Polémique : voilée et dans Playboy

Noor Tagouri est la première femme à poser voilée dans le dernier numéro de Playboy. Peut-être le meilleur coup de com’ pour le repositionnement de la marque.

Agée de 22 ans, la journaliste d’origine libyenne travaille pour le réseau de vidéos d’informations Newsy grâce auquel elle est devenue la première femme voilée à présenter les informations aux Etats-Unis.

Dans le numéro d’octobre de Playboy, elle fait partie des portraits présentés dans un dossier consacré aux « Renégats de l’année 2016 », et, encore une fois, elle accomplit une nouvelle première : celle de devenir la première femme voilée à poser (habillée) dans le magazine érotique.

Ne cherchez pas de propos coquins dans le contenu de son interview, on y parle de carrière, de courage, d’ambition et de changer le monde. Mais voilà, quand on s’appelle Playboy on a une image de chaud lapin qui nous colle à la peau, et cela même lorsqu’on a entamé son repositionnement il y a un an pour, entre autres, abandonner le nu.

Sans surprise, la présence de la journaliste aux plus de 150 000 abonnés sur Instagram a très vite divisé : entre réjouissance libertaire et offense religieuse, le débat twitterien prend de l’ampleur et remonte jusqu’aux lignes de The Muslim Vibe un magazine islamique dans lequel on pouvait lire « Playboy est synonyme de pornographie », en argumentant que le magazine a objectifié les femmes « depuis des décennies » et que « Ce n’est pas parce qu’ils ont adouci leur image que nous pouvons commencer à (collaborer) avec cette plateforme”.

Avec ce coup polémique Playboy marque-t-il surtout un gros point dans son repositionnement bien loin des pin-up qui le suivent ?

Polémique : voilée et dans Playboy
Repost 0
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 18:41
Déguiser ses vélos en télévisions, l’idée géniale de cette société néerlandaise pour réduire les problèmes de livraison

La société néerlandaise Vanmoof fabrique des vélos qu’elle expédie à travers le monde entier. Et pour réduire la casse de ses produits, elle a décidé d’utiliser une technique fourbe, mais diablement efficace.

Camoufler les vélos en TV

Vanmoof faisait face à un problème majeur : beaucoup des vélos envoyés étaient endommagés lors de leur arrivée, surtout lorsqu’ils étaient envoyés à l’autre bout du monde. Et Vanmoof a eu une idée géniale pour contrer ce problème : imprimer une image de télévision sur son carton.

Les cartons dans lesquels voyagent les vélos ressemblent en effet aux cartons de télévisions. Et avec une télévision imprimée sur le côté, les transporteurs se montrent plus prudents avec les vélos.

Moins de casse

Et ce camouflage a porté ses fruits. En effet, Vanmoof indique que les dommages à l’arrivée des livraisons ont baissé de 70 à 80 %. Si l’opération était secrète dans un premier temps, un journaliste du Wall Street Journal a vendu la mèche quand il a reçu son vélo déguisé en télévision.

Vanmoof, qui compte vendre 90% de ses bicyclettes en ligne à l’horizon 2020, fait donc preuve d’imagination pour rendre leur transport le plus sûr possible.

J'ai à titre personnel eu ce genre de mésaventure avec une livraison de biporteur. J'aurai adoré profiter de ce système.

Repost 0
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 20:41
Un casting pas comme les autres

La Fédération Française de Cardiologie prend la parole pour alerter l’opinion publique sur les symptômes méconnus de l’infarctus chez la femme. Un film de deux minutes plonge le spectateur dans les coulisses d’un casting surprenant, afin d’apprendre aux femmes à reconnaître ces signes atypiques.

La Fédération Française de Cardiologie lance une nouvelle campagne d’information sur les symptômes de l’infarctus chez la femme. Pour interpeller les femmes, elle a choisi d’organiser un casting qui ne ressemble à aucun autre.
Le film dévoile différentes comédiennes auditionnées à un casting dont elles ne connaissent pas la finalité. Elles sont invitées à improviser des émotions sur le vif : demande en mariage, divorce, orgasme… La Directrice de Casting semble satisfaite jusqu’au moment où elles passent à l’infarctus. Aucune d’entre elles n’y parvient, ce qui les plonge dans le doute et l’incompréhension.

Comment pourraient-elles réussir à jouer ce qu’elles ignorent ? À l’image du désarroi de ces actrices, ce film dénonce la méconnaissance des femmes. Chez une femme, l’infarctus ne se manifeste pas toujours comme chez un homme (douleur dans la poitrine irradiant le bras gauche et la mâchoire…). En effet, près de la moitié des femmes de moins de 60 ans, victimes d’un infarctus du myocarde (tissu musculaire du cœur) n’ont pas ressenti de symptômes classiques. Cette méconnaissance engendre un retard de diagnostic et une prise en charge thérapeutique plus tardive, ce qui réduit les chances de survie…

Les femmes doivent apprendre à reconnaître les symptômes atypiques de l’infarctus.
Elles doivent s’alerter si elles ressentent de manière brutale ou intense des sensations d’épuisement, d’essoufflement à l’effort ou des nausées.

Du 24 septembre au 2 octobre 2016, la Fédération Française de Cardiologie organise « La Semaine du cœur », une opération de prévention nationale sur les maladies cardio-vasculaires, autour de la Journée mondiale du cœur (le 29 septembre).

Repost 0
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 20:38
Des menus spéciaux pour le métro de Tokyo

Le rythme de vie effréné des Tokyoïtes a des conséquences directes sur leur alimentation : n’hésitant pas à manger dans le métro, ces-derniers ne surveillent pas suffisamment ce qu’ils ingèrent…

A vouloir tout faire trop vite et ne pas perdre de temps, on finit par en faire les frais. Trop pressés, les Japonais en oublieraient presque de prendre une pause déjeuner en bonne et due forme : en mangeant directement dans les transports, ils vont au plus pratique plutôt qu’au plus sain. Le résultat, ce sont des carences alimentaires, des repas peu équilibrés, trop gras, trop sucrés ou trop salés, qui demandent souvent des compléments pour limiter les dégâts.

Pour y remédier, les équipes de Japan Railway ont mis au point un dispositif qui devrait permettre à chacun de prendre un déjeuner presque parfait. Elles ont élaboré des recettes adaptées aux usagers selon leurs différents besoins : énergie, detox,… Les Japonais peuvent ensuite choisir leur repas parmi plus de 2 millions de combinaisons.

L’initiative a eu un tel succès qu’elle est déjà en train d’être déployée au niveau national. Bientôt à Paris ?

Repost 0
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 20:36
Quand une mère va chez IKEA avec son fils

Les prix, c'est comme les enfants : plus c'est petit, plus c'est mignon.

Pour la rentrée, IKEA lance un nouveau spot publicitaire. Ce film met en scène la nostalgie d’une mère qui regarde toujours son fils comme le petit qu’il a été alors qu’elle l’accompagne, dans un magasin IKEA pour choisir la première cuisine de sa vie d’adulte. La marque suédoise joue sur le parallélisme entre deux constantes de communication qui lui sont chères : des petits prix et une proximité émotionnelle avec ses clients.

Avec cette campagne, IKEA se rapproche de sa cible désormais universelle, en faisant de ses magasins un passage obligatoire dans la vie d’un adulte. Outre ses catalogues comme premier moyen de communication, la marque attache de l’importance à ses publicités télévisées, souvent fines et touchantes.

Repost 0
25 septembre 2016 7 25 /09 /septembre /2016 20:01
Opel lance une collection de sous-vêtements masculins pour booster votre virilité

Voyez la vie en plus grand

Le niveau de testostérone chez les hommes danois est en déclin. Pour y remédier et dans le cadre du lancement de la nouvelle Astra Sports Tourer, Opel Danemark a décidé de lancer une collection de sous-vêtements à l’image de leur nouvelle automobile : ultra confortable et au design moderne. La collection « Ride Comfortably » a été conçue par des professionnels de la lingerie. Elle offre aux entrejambes des Danois, les meilleures conditions possibles et ce, dans n’importe quelle circonstance.

L’objectif de la marque est de de renforcer la virilité des hommes (avec humour) afin de les préparer à l’achat d’un break Opel. L’initiative est drôle et fonctionne bien. Les sous-vêtements testostérone-friendly sont gratuits et disponibles ici.

Opel lance une collection de sous-vêtements masculins pour booster votre virilité
Repost 0
25 septembre 2016 7 25 /09 /septembre /2016 19:59
Google Trips : une nouvelle app pour les voyageurs… et les marketeurs ?

De quoi vous simplifier la vie tout en permettant à Google de collecter encore plus de datas.

Google a annoncé le lancement d’une nouvelle application « Google Trips » se définissant comme un planificateur de voyages et un guide touristique. L’application gratuite, disponible sur Android et iOS organisera vos billets d’avion, vos réservations d’hôtel, et vous fournira des recommandations personnalisées d’activités chaque jour en se basant sur vos goûts issus de vos recherches Google. Mais aussi, et c’est sans doute la fonctionnalité la plus importante, Google Trips vous accompagnera en voyage en mode hors ligne. Pratique si votre opérateur ne vous offre pas la 3G à l’étranger.

Pour le lancement de cette app sur l’application, Google réalise une vidéo qui nous emmène rapidement à Barcelone pour suivre le voyage d’Ashley, sur des airs de musique espagnole. Un séjour qui aurait pu virer à la catastrophe mais qui grâce à Google Trips s’avère rouler comme sur des roulettes.

Avec cette application, Google amplifie ses datas et les utilise pour faire des recommandations à ses utilisateurs. L’app Google Trips pourrait-elle devenir un nouveau moyen pour ces marketeurs de communiquer de façon locale et personnalisée ? Les 1ères pubs dans Google Trips ne devraient pas tarder si le succès est au rendez-vous de ce nouveau service.

Repost 0
25 septembre 2016 7 25 /09 /septembre /2016 19:43
Louise est venue, a bu… mais a-t-elle vaincu ?

Une mystérieuse femme du nom de Louise Delage a suscité l’attention des internautes… il s’agissait en réalité d’une campagne de sensibilisation.

Depuis plusieurs semaines, des médias s’interrogent sur un mystérieux compte Instagram, celui de @Louisedelage. Cette jeune parisienne séduisante de 25 ans poste chaque jour une photo d’elle depuis le 1er août : terrasse, plage, fête foraine, bateau, visites… Louise mène la belle vie. Mais voilà, « le hic », c’est que la parisienne n’est jamais photographiée sans un verre d’alcool. Le 22 septembre, Addict' aIde révèle qu’elle est derrière cette opération.

@louisedelage était donc un compte fictif visant à prévenir des addictions.

Dans un communiqué l’agence précise « qu’en France les addictions sont responsables d’un mort sur cinq, et d’un acte de délinquance sur deux, principalement chez les jeunes, selon le Fonds Actions Addictions. Or en pratique, il n’est pas simple de déceler l’addiction d’un proche. La proximité avec la situation ne permet pas de prendre du recul, un recul pourtant nécessaire pour pouvoir faire le lien entre tous les signes qui caractérisent une addiction.

Addict’ Aide, le premier portail grand public dédié aux addictions, a souhaité transposer cette idée sur Instagram pour démontrer qu’il est simple de passer à côté de l’addiction d’un proche. Via un profil Instagram créé pour l’occasion, les followers ont pu pendant un mois et demi faire la connaissance de Louise Delage ».

Le storytelling de cette campagne frôle la perfection. En épousant les règles du réseau social, l’histoire se fond naturellement dans l’environnement des instagrameurs, pour remplir son objectif de quotidienneté. Preuve de cette parfaite intégration, en une soixantaine de jours, 7500 personnes ont suivi Louise, générant plus de 50 000 likes sur les photos et vidéos du compte.

Mais voilà dans un monde polarisé où l’on binge drink au même rythme que l’on binge watch, on food porn à excès, puis on se detox, on va regarder la composition de chaque ingrédient, et compter ses pas avec le dernier wearable disponible sur le marché. Nous avons développé une capacité inédite à passer du vert aux verres, de la déconnexion à l’addiction des écrans, du fast food au slow potager. Dans ce quotidien d’extrêmes dopé aux opérations RedBull, le journal de Louise Delage pourrait apparaître comme une note légère dans la lourde tempête de l’addiction et des dégâts qu’elle traîne avec elle.

On se dit parfois qu’avec Louise, on est plus proche de la douceur d’un verre de Porto qui aurait fait la longévité de Jeanne Calment ancienne doyenne des Français que de la prise de conscience. A moins que l'annonceur ait, au contraire, trouvé le bon moyen de passer un message impactant en douceur dans un monde de surenchère et de sur-spectacle permanent…

Une chose est sûre, bravo pour l’intégration et le storytelling !

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de momentmarketing
  • : les tendances du moment, le marketing d'aujourd'hui, digital ou pas, engagé ou pas...tout ce que les marques et les enseignes doivent scruter de près pour les années à venir, pour ne pas perdre le consommateur, pour rester dans la course. Pour une consultation personnalisée: http://ghostofavalon.free.fr/emo/index.html
  • Contact

Profil

  • momentmarketing
  • Professionel du marketing, passionné . je décripte les tendances actuelles:arrivée du virtuel, nouvelles formes de communication (street marketing...). de partout dans le monde, vous verrez avant les autres ce qui est marquant et différenciant!

Recherche